Brésil(s). Sciences humaines et sociales, n° 5



Brésil(s). Sciences humaines et sociales, n° 5

Le coup d'État militaire 50 ans après : histoire et historiographie

Édité par James Green


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Dossier
James N. Green, « Paradoxes de la dictature brésilienne » ;

João Roberto Martins Filho, « Adieu à la dictature brésilienne ? » ;

Maria Celina D'Araujo, « Le Congrès et le coup d'État de 1964. La démocratie libérale brésilienne posait-elle un problème institutionnel ? » ;

Marco Aurélio Santana, « Les métallurgistes de Rio de Janeiro et le coup d'État de 1964 » ;

Maud Chirio et Mariana Joffily, « La répression en chair et en os : les listes d'agents de l'État accusés d'actes de torture sous la dictature militaire brésilienne »,

Daria Gorete Jaremtchuk, « Horizon de l'exode : l'insertion d'artistes brésiliens à New York » ;

Marcos Napolitano, « Art et engagement politique lors du processus brésilien de retour à la démocratie : la question des "patrouillles idéologiques" (1978-1981) ».

Varia
Colette Callier-Boisvert, « Dynamiques de l'interaction chercheur/terrain : un demi-siècle d'observation ethnographique d-ns l'agreste du Pernambouc » ;

George Reid Andrews, « Inégalité raciale au Brésil et aux États-Unis : comparaison statistique » ;

George Reid Andrews, « Inégalité raciale au Brésil et aux États-Unis, 1990-2010 ».

Comptes rendus



Autres titres dans...

la revue :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Ernst Bloch, Lucien Pelletier
La lutte, pas la guerre
Écrits pacifistes radicaux (1918)
Bibliothèque allemande / Philia