Alimentation populaire et réforme sociale



Alimentation populaire et réforme sociale

Les consommations ouvrières dans le second 19e siècle

Préface de Claude Grignon


:: Résumé    :: Sommaire    :: Critiques    :: Compléments    :: Détails


Comment appréhender les pratiques ordinaires d’alimentation des ménages ouvriers dans la seconde moitié du 19e siècle ? Quelles sources nous permettent d’accéder aux repas quotidiens, aux courses ou aux préparations domestiques ? L’histoire sociale est traversée de nombreux débats sur la façon d’assurer aux classes laborieuses le bon marché et la qualité sanitaire des aliments. Orchestrés par un ensemble de réformateurs, ces débats trouvent une traduction concrète dans une série de dispositifs pratiques et réglementaires, tels que les cantines ou la taxe du pain. Ces contributions pratiques et savantes à la réforme de l’alimentation populaire forment autant de sources documentaires primaires disponibles pour l’interprétation, à condition d’adopter une posture de recherche critique. En restituant les contextes d’énonciation, l’auteur explicite le point de vue à partir duquel les enquêteurs sociaux observent, s’étonnent, jugent, concluent et recommandent ; elle appréhende les principes cognitifs à la base de leurs projets réformateurs et les réponses ouvrières en terme d’usages. Articulant l’élaboration d’une question réformatrice sur l’alimentation à l’étude des pratiques alimentaires en milieu populaire, l’enquête nous mène ainsi à travers les cantines patronales, les boutiques sociétaires, les étals de boucheries, les marchés de « seconde bouche » ou les restaurants à prix fixe. Elle propose une approche ethnographique des pratiques alimentaires, et aboutit à une typologie descriptive et compréhensive des familles ouvrières selon leur rapport à l’épargne et à la consommation. L’ouvrage montre notamment comment, en contraignant à prendre les repas de midi hors du domicile, la dimension urbaine est au principe de la différenciation sociale des consommations alimentaires. C’est par le restaurant à prix fixe que passerait l’uniformisation des habitudes d’alimentation.

Titre Alimentation populaire et réforme sociale
Sous-titre Les consommations ouvrières dans le second 19e siècle
Édition Première édition
Préface de Claude Grignon
Collection Natures sociales
ISSN 17632684
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Co-éditeur QUÆ Éditions
Public visé 01 Grand public
CLIL (Version 2013 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre 01 novembre 2007
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: J
Avec Index ; Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages X - 276 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2735111407
ISBN-13 978-2-7351-1140-4
GTIN13 (EAN13) 9782735111404
Référence
Date de publication 01 novembre 2007
Pages chiffres romains 10
Nombre de pages de contenu principal 276
Format 15 x 23 x 1,6 cm
Prix 26,00 €
 


Agenda

Soirée Kracauer-Fallada
19 octobre 2017 à 17h30

Exposition : Salope ! Et autres noms d'oiselles
29 septembre-18 octobre 2017

Journée anniversaire internationale
29 septembre 2017 9h-17h

Autres titres dans...

la collection :