Mutations sociales dans le Haut Atlas



Mutations sociales dans le Haut Atlas

Les Ghoujdama
Ali Amahan



:: Résumé    :: Détails


Les Ghoujdama, tribu du Haut Atlas, par leur ancrage dans l’histoire et leur capacité d’adaptation au monde moderne, constituent un cas exemplaire pour comprendre le Maroc et par-delà le monde rural maghrébin. Par une étude historique solide, l’auteur nous montre les Ghoujdama à l’aube du 20e siècle, sous la double domination du glaoui et du Protectorat, et depuis l’indépendance. Grâce à la connaissance intime de ce milieu dont il est issu, Ali Amahan, dans le sillage de Robert Montagne, Jacques Berque, Paul Pascon, Pierre Bourdieu, aborde avec acuité et justesse l’analyse de leurs mutations sociales. Il révèle les mécanismes enfouis dans les structures sociales et mentales, dévoile la dynamique spécifique qui incite au changement, mais aussi à la résistance, et montre que la confrontation entre changement et permanence n’est en fait que la juxtaposition de deux systèmes, l’un moderne et puissant, l’autre traditionnel et ancestral. Ces systèmes se complètent et ne s’opposent que rarement ; ils s’appuient mutuellement l’un sur l’autre pour perdurer et évoluer.

Titre Mutations sociales dans le Haut Atlas
Sous-titre Les Ghoujdama
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 2
Auteur Ali Amahan
Collection Méditerranée-Sud
ISSN 12698687
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 01 janvier 1998
Support Livre broché
Nb de pages 350 p.
ISBN-10 2-7351-0769-8
ISBN-13 978-2-7351-0769-8
GTIN13 (EAN13) 9782735107698
Référence 007450-02
Date de publication 01 janvier 1998
Nombre de pages de contenu principal 350
Poids 600 gr
Prix 25,92 €
 
007450-02