Migrations kikuyus



Migrations kikuyus

Des pratiques sociales à l'imaginaire
Yvan Droz



:: Résumé    :: Critiques    :: Détails


Se faire un nom, acquérir à la fois une certaine aisance matérielle et le respect des autres, considérer l’existence comme une trajectoire sur laquelle on se sent contraint de se déplacer physiquement ou socialement, tel est le principe explicatif des pratiques sociales kikuyus du Kenya. Au cours de l’ère précoloniale, la renommée découlait du défrichement de terres “vierges” qui associait à l’espace le nom des pionniers. Puis, lorsque les conditions socio-économiques et écologiques rendirent le procédé aléatoire, c’est l’obtention de titres scolaires ou d’un emploi qui caractérisèrent les stratégies d’accomplissement personnel. Aujourd’hui, c’est grâce à la foi, vivifiée par des attentes millénaristes, que l’on espère s’accomplir pleinement et gagner non seulement le salut éternel au jour du jugement dernier, mais également la reconnaissance terrestre liée au nom du fondateur d’une nouvelle Église. L’ouvrage montre comment, auparavant, l’obtention du statut de mûramati (homme accompli) dépendait de la collaboration de l’ensemble du groupe familial, alors qu’aujourd’hui l’attente millénariste repose essentiellement sur la foi individuelle.

Titre Migrations kikuyus
Sous-titre Des pratiques sociales à l'imaginaire
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 14
Auteur Yvan Droz
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 01 janvier 1999
Support Livre broché
Nb de pages 464 p.
ISBN-10 2-7351-0821-X
ISBN-13 978-2-7351-0821-3
GTIN13 (EAN13) 9782735108213
Référence 007756-02
Date de publication 01 janvier 1999
Nombre de pages de contenu principal 464
Poids 720 gr
Prix 22,87 €
 
007756-02