Awal, n° 21/2000



Awal, n° 21/2000

Autour de Pierre Bourdieu et de l'anthropologie



:: Résumé    :: Détails


Plus de quarante ans se sont écoulés depuis que Pierre Bourdieu a mêlé sa carrière de sociologue et d’anthropologue à l’histoire contemporaine de l’Algérie : une recherche reconnue parmi les plus fécondes et les plus novatrices de la science sociale d’aujourd’hui et une fidélité sans faille à ce qui fut son terreau formateur dès le début de sa carrière, la Kabylie. Les ouvrages qu’il lui a consacrés, les amitiés qu’il y a scellées, les engagements éthiques et humains qui le lient à elle, tout cela témoigne des liens très forts unissant l’observateur des sociétés à l’objet de sa recherche. Notre revue en est une vivante illustration. En 1984, l’amitié qui liait Pierre Bourdieu à Mouloud Mammeri donna naissance à Awal, avec la volonté d’en faire le symbole de la préservation d’une culture et d’un patrimoine précieux qu’il faut protéger et transmettre. L’objectif que nous nous sommes fixé à travers ce modeste dossier est de montrer l’apport de Pierre Bourdieu à la science sociale en général et, d’autre part, sa contribution à la connaissance des sociétés maghrébines. Concernant le premier point, l’article de Sherry B. Ortner montre à quel point la recherche anthropologique contemporaine est tributaire de la théorie de la pratique mise en œuvre par Pierre Bourdieu. L’anthropologue américaine, en situant la pensée de l’auteur par rapport aux grands courants du 20e siècle, nous éclaire sur les présupposés, les implications et les enjeux des théories qui sous-tendent la recherche en anthropologie. Quant au second point, nul mieux que l’intéressé lui-même ne pouvait retracer ces années où le jeune sociologue fait connaissance avec ce qui sera l’un de ses objets de recherche privilégiés. Sa découverte de l’Algérie à la fin des années 50 lui donne l’occasion de produire quelques idées dont la pertinence apparaît en pleine lumière aujourd’hui. Abdallah Hammoudi pour sa part retrace la contribution de Bourdieu à l’anthropologie maghrébine en passant en revue les productions intellectuelles de la période coloniale. Le mérite de l’article est de montrer comment l’auteur a permis de renouveler le questionnement de l’ancienne société colonisée de manière à ouvrir de nouvelles pistes et aller ainsi au-delà des stéréotypes. Au sommaire : P. Bourdieu, “Entre amis” ; A. Hammoudi, “Pierre Bourdieu et l’anthropologie du Maghreb” ; S. B. Ortner, “Les grandes théories anthropologiques des années soixante à nos jours” ; P. Bourdieu, “Remarques en marge de l’article de Sherry B. Ortner” ; M. Arkoun, entretien avec T. Yacine, “De la condition féminine au maraboutisme: regard sur la société kabyle” ; M. et M. Pinçon, M. de Saint Martin, “Hommage à Faouzi Adel” ; J. Amrouche, “L’exil intérieur et la foi de l’artiste”.

Titre Awal, n° 21/2000
Sous-titre Autour de Pierre Bourdieu et de l'anthropologie
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 21
Auteur Auteurs divers
Revue Awal
ISSN 07647573
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 2000
Support Livre broché
Nb de pages 102 p.
ISBN-10 2-7351-2109-7
ISBN-13 978-2-7351-2109-0
GTIN13 (EAN13) 9782735121090
Référence AW021-02
Année de publication 2000
Nombre de pages de contenu principal 102
Poids 180 gr
Prix 14,47 €
 
AW021-02