Dire les villes nouvelles



Dire les villes nouvelles


Édité par François Leimdorfer




François Leimdorfer

Sociologue, chargé de recherches CNRS, François Leimdorfer est membre du laboratoire Printemps (CNRS et université de Versailles-Saint-Quentin). Il a travaillé de nombreuses années sur les questions de sociologie du développement en Afrique, notamment en Côte d'Ivoire. Il travaille actuellement sur les discours urbains et sur l'approche du sens et du discours en sociologie.
Il a publié Discours académique et colonisation en Algérie (Publisud 1992), et les ouvrages collectifs L'Afrique des individus et L'Afrique des citadins (Karthala 1997 et 2003), ainsi que Parler en ville, parler de la ville (MSH-Unesco 2004). Il participe depuis de nombreuses années à la revue Langage et Société.


Product image
François Leimdorfer
Les sociologues et le langage

Quels sont la place et le rôle effectifs que les sociologues, anthropologues, historiens, sociolinguistes ont attribué au langagier sous ses différents aspects dans la théorie sociologique, au cours du XXe siècle ?


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Édité par François Leimdorfer

Product image
François Leimdorfer
Langage et société, n° 124/juin 2008
Les registres de discours : une notion en débat

L'existence de la constitution d'ensembles d’énoncés et de discours est une question essentielle en sociologie du langage et en analyse de discours.



Product image
Paul Wald, François Leimdorfer
Parler en ville, parler de la ville
Essais sur les registres urbains
Les mots de la ville n° 3

Les mots de la ville constituent parfois des nœuds d'affrontements sociaux et politiques, entre langue administrative et langue populaire, entre langues régionales et identités nationales. Mais ils ont aussi leur vie propre et parcourent les siècles...








Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Médéric Gasquet-Cyrus, Jean-Michel Géa
Langage et société, n° 162/Quatrième trimestre 2017
Marseille. Entre gentrification et ségrégation langagière