La cour comme institution économique



La cour comme institution économique

12e Congrès international d'histoire économique, Séville-Madrid, 24-28 aoét 1998

Édité par Maurice Aymard, Marzio A. Romani


:: Résumé    :: Détails


Longtemps négligées par les historiens, les cours royales et princières de l’Europe médiévale et moderne ont trouvé depuis vingt ou trente ans, grâce en particulier à Norbert Elias, une place centrale dans une histoire désormais plus attentive aux cultures, aux comportements et aux pratiques sociales des élites, et à leur influence sur le reste de la société. Les historiens de l’économie ont pourtant continué à les reléguer au second plan. Tout au plus acceptent-ils de leur appliquer des catégories d’analyse empruntées à l’anthropologie économique et de parler d’économie de prestige. Les études réunies dans ce livre partagent la même volonté de se libérer de ces stéréotypes, et de décrire la logique institutionnelle qui a présidé à l’émergence et à la consolidation d’un modèle original de gouvernement central. Il a pour originalité de juxtaposer, mais pour mieux réussir ensuite à les séparer, des fonctions administratives et d’autres, plus difficiles à définir, qui s’organisent autour du service personnel du prince.

Titre La cour comme institution économique
Sous-titre 12e Congrès international d'histoire économique, Séville-Madrid, 24-28 aoét 1998
Édition Première édition
Édité par Maurice Aymard, Marzio A. Romani
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 1998
Support Livre broché
Nb de pages 218 p.
ISBN-10 2-7351-0793-0
ISBN-13 978-2-7351-0793-3
GTIN13 (EAN13) 9782735107933
Référence 007293-02
Année de publication 1998
Nombre de pages de contenu principal 218
Poids 590 gr
Prix 22,87 €
 
007293-02