L'autoliquidation de la raison



L'autoliquidation de la raison

Les sciences de la culture et la crise du social

Traduit par Anne Chalard-Fillaudeau


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Le présent ouvrage nous introduit à un domaine de recherches extrêmement dynamique et composite, celui des sciences de la culture dont la démarche et les orientations ont infléchi l'organisation des études et de la recherche dans de nombreuses universités en Allemagne et en Autriche sans que l'on sache toujours très bien, en France, de quoi il retourne. Or, cet ouvrage a cela de concluant qu'il confronte cette tradition scientifique au devenir socio-économique de nos sociétés occidentales et les problématise à la lumière de la postmodernité, du néolibéralisme et, plus récemment, de la crise économique et financière de 2008-2009. Les sciences de la culture sont-elles vraiment ou encore à même de fournir des ressources théoriques et méthodiques pour ressaisir les distorsions qui vont de pair avec la mondialisation, l'économie néolibérale et les nouvelles formes populistes de la politique et de la culture de masse ? Sont-elles à même de lever l’écran des signes et symboles pour renouer avec le monde réel et l’individu en prise avec des réalités qu’il ne maîtrise plus ?
Se plaçant sous le signe de la culture comme texture du social, le texte répond parfaitement à sa triple ambition : nous familiariser avec un domaine de recherches dont il pointe à la fois les failles et voies de secours/recours ; brosser une situation de crise économique et intellectuelle qui entérine la crise du social ; éclairer les démarches scientifiques dont la recherche française peut se nourrir ou se prémunir dans sa pensée du monde contemporain. Il convoque en l’occurrence les noms de Hoggart, Williams et Thompson et donc les Cultural Studies britanniques comme forme d’analyse engagée du culturel ; il souligne ce que la théorie française de la régulation peut avoir de séminal ; il se réclame de Weber, Simmel, Benjamin et Kracauer, tous auteurs qui contribuèrent non seulement à poser les fondements des théories modernes de la culture, mais réfléchirent également la transformation convulsive de leur époque et de leur société. Tel est bien ce à quoi aspirent Wolfgang Maderthaner et Lutz Musner qui élaborent un viatique intellectuel en ces temps d’autoliquidation de la raison, avec le phrasé qui leur est propre : sans fard, sincère et engagé.

Titre L'autoliquidation de la raison
Sous-titre Les sciences de la culture et la crise du social
Édition Première édition
Traduit par Anne Chalard-Fillaudeau
Collection Philia Monde
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Mots clés Philosophie, Sociologie
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre 24 juin 2010
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: J
Support Livre broché
Nb de pages 150 p.
ISBN-10 2-7351-1300-0
ISBN-13 978-2-7351-1300-2
GTIN13 (EAN13) 9782735113002
Date de publication 24 juin 2010
Nombre de pages de contenu principal 150
Format 14 x 21 cm
Prix 18,00 €
 
9782735113002


Agenda

Soirée Kracauer-Fallada
19 octobre 2017 à 17h30

Exposition : Salope ! Et autres noms d'oiselles
25-29 septembre 2017

Journée anniversaire internationale
25-29 septembre 2017 9h-17h

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Florence Burgat
Penser le comportement animal
Contribution à une critique du réductionnisme
Natures sociales