Programme Franco-Allemand de Traduction


Pour élargir et approfondir les échanges intellectuels dans les sciences de l'homme et de la société entre la France et les pays de langue allemande, la Fondation de la Maison des sciences de l'homme (FMSH), Paris, s'emploie depuis 1984, à travers un programme de coopération avec le Goethe Institut (Munich), à favoriser la traduction d'ouvrages allemands en français. Leur choix est soumis à un comité de lecture réunissant des chercheurs français et allemands de différentes disciplines.

Orientations prioritaires :

 

  • La publication de textes fondamentaux et significatifs pour la connaissance des traditions scientifiques de l'autre pays,
  • La publication de textes témoignant de nouvelles évolutions de la recherche dans des secteurs clefs des sciences humaines et sociales,
  • La publication d'ouvrages présentant des résultats particulièrement important de projets de recherche franco-allemand ou internationaux.


Deux volets principaux :

1. Publication de traductions d'ouvrages allemands par les Éditions de la Maison des sciences de l'homme dans la Bibliothèque allemande :
Environ trente titres sont à présent disponibles, dont, pour ne citer que quelques exemples : Arnold Gehlen, Essais d'anthropologie philosophique, Michael Hagner, Des cerveaux de génie, Marie Theres Fögen, Histoire du droit romain, Wolf Lepenies, Les trois cultures, Martin Warnke, L'artiste de la cour, Aleida Assmann, Construction de la mémoire nationale, Hans Mommsen, Le national-socialisme et la société allemande, Hans Peter Duerr, Nudité et pudeur, Karl Heinz Bohrer, Le présent absolu.

2. Programme d'aide à la traduction :
Avec l'aide de ses partenaires institutionnels, la Fondation Maison des sciences de l'homme s'associe également aux efforts d'éditeurs français et allemands qui proposent des traductions dans le domaine des sciences humaines et sociales. Ce programme bilatéral de traduction est financé par le Goethe Institut, le ministère français de la Culture, des fonds propres des Editions de la Maison de sciences de l'homme, et bénéficie du soutien du DAAD (Office allemand d'échanges universitaires). Il est ouvert à tous les éditeurs, sur présentation d'un dossier (voir conditions ici).

 

Comité de lecture du programme franco-allemand :

Thiesse, Anne-Marie (CNRS)
Hülk-Althoff, Walburga (Université de Siegen)
Colliot-Thélène, Catherine (Université de Rennes)
Duhamelle, Christophe (EHESS)
Masson, Jean-Yves (Université Paris IV)
Schneider, Ulrich Johannes (Université de Leipzig)
Barash, Jeffrey Andrew (Université de Picardie Jules Verne)
Hediger, Vinzenz  (Université de Francfort)
Defrance, Corinne (CNRS)
Kiesow, Rainer Maria (EHESS)

 

Institutions partenaires :

DAAD (Bonn/Paris), Goethe Institut Paris
 

Institutions associées :

Centre Marc Bloch (Berlin), CIRAC (Paris), Deutsches Forum für Kunstgeschichte (Paris), Deutsches Historisches Institut (Paris), Mission Historique française (Göttingen).


Direction scientifique :

Michel Wieviorka, Administrateur de la Fondation MSH
Falk Bretschneider, responsable du programme franco-allemand
Franziska Humphreys, responsable du programme franco-allemand de traduction

Contact :

Franziska Humphreys
190, avenue de France, CS n°71345 - 75648 Paris cedex 13,
humphreys@msh-paris.fr, Tél. 01 49 54 20 07, Fax : 01 49 54 21 33


Sélection de traductions du français vers l'allemand réalisées dans le cadre du Programme :

Bruno Latour, Jubilieren. Über religiöse Rede, Berlin, Suhrkamp, 2011.
Luc Marion, Das erotische Phänomen, Frankfurt, Alber, 2011.
Michel de Certeau, Mystische Fabel, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2010.
Georges Didi-Huberman, Formlose Ähnlichkeit, Munich, Fink, 2010.
Marcel Hénaff, Der Preis der Warheit, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2009.
Michel Foucault, Die Regierung des Selbst und der anderen, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2008.
Roland Barthes, Wie zusammen leben, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2007.
Michel Foucault, Die Geburt der Biopolitik, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2006.
Emmanuel Levinas, Die Unvorhersehbarkeiten der Geschichte, Freiburg, Karl Alber, 2006.
Maurice Blanchot, Die Schrift des Desasters, Paderborn, Fink, 2005.
Jacques Derrida, Die Einsprachigkeit des Anderen: Oder die ursprüngliche Prothese, Paderborn, Fink, 2004.
Alain de Libera, Denken im Mittelalter, Paderborn, Fink, 2004.
Marc Bloch, Aus der Werkstatt des Historikers, Frankfurt/M., Campus, 2000.
Jacques Le Goff, Ludwig der Heilige, Stuttgart, Klett-Cotta, 2000.
Maurice Godelier, Das Rätsel der Gabe, Munich, Verlag C. H. Beck, 1999.

 

Sélections de traductions vers le français :

Karlheinz Lüdeking, La philosophie analytique de l'art, Paris, Vrin, 2013.
Joseph Vogl, Le spectre du capital, Zurich, Diaphanes, 2013.
Niklas Luhmann, La réalité des médias de masse, Zurich, Diaphanes, 2012.
Kurt Flasch, Maître Eckhart, Paris, Vrin, 2011.
Hartmut Rosa, Accélération. Une critique sociale du temps, Paris, Éditions de la découverte, 2010.
Wilfried Nippel, Liberté antique, liberté moderne, Toulouse et Paris, Presses universitaires du Mirail en coédition avec les Éditions Maison des sciences de l'homme, 2010.
Jacob Taubes, Le temps presse : du culte à la culture, Paris, Seuil, 2009.
Dieter Henrich, Pensée et être-soi. Leçons sur la subjectivité, Paris, Vrin, 2008.
Hans Joas, George Hebert Mead. Une réévaluation contemporaine de sa pensée, Paris, Economica, 2007.
Kaspar von Greyerz, Religion et culture. Europe 1500-1800, Paris, Éditions du Cerf, 2006.
Tilo Schabert, Mitterand et la réunification allemande : une histoire secrète (1981-1995), Paris, Éditions Bernard Grasset, 2005.
Helmut Halfmann, Éphèse et Pergame. Urbanisme et commanditaires en Asie Mineure romaine, Paris, Ausonius Edition, 2004.
Max Weber, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Gallimard, 2003.
Karl Löwith, Histoire et Salut. Les présupposés théologiques de la philosophie de l'histoire, Paris, Gallimard, 2002.
Otto Gerhard Oexle, L'historisme en débat. De Nietzsche à Kantorowicz, Paris, Aubier, 2001.
Hans Blumenberg, Le rire de la servante de Thrace, Paris, L'Arche Éditions, 2000.
Alexius Meinong, Théorie de l'objet et présentation personnelle, Paris, Vrin, 1999.

 



Agenda

Transformer le monde ?
Lundi 27 mars 2017 • 16-18h

Actualité

15 novembre 2016
Prix R. Cornevin de l'Académie des sciences d'outre-mer

Jean-Pierre Dozon est le lauréat 2016 du Prix d'histoire sur l'Afrique au sud du Sahara décerné par de l'Académie des sciences d'outre-mer.

Le Prix Robert Cornevin lui sera remis le 9 décembre à 15 heures dans les locaux de l'Académie.

 

Afrique en présences met en avant les étapes de la modernité, que l'auteur date du XVe siècle, révise la colonisation, période de « réinvention » des traditions, et montre les potentialités d'une modernité africaine que pourrait incarner un panafricanisme renouvelé.

• Jean-Pierre Dozon, anthropologue, est directeur de recherche émérite à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et directeur d'études à l’EHESS. Il a travaillé principalement en Afrique de l’Ouest, sur des questions de développement, de santé (notamment sur le sida), sur les problèmes ethniques, sur les entremêlements du politique et du religieux, ainsi que sur les relations franco-africaines et sino-africaines. Il a été de 1994 à 2004 directeur du Centre d’Etudes Africaines (EHESS/CNRS). Il est actuellement Directeur scientifique de la FMSH

Robert Cornevin et l’Afrique
Historien et administrateur en Afrique noire, Robert Cornevin a publié en 1956 Histoire de l'Afrique des origines jusqu'à nos jours, sans équivalent ni précédent, à l’époque. Il a également crée en la revue trimestrielle Afrique contemporaine dont il sera le rédacteur en chef jusqu’en 1985.

 

****************************************

Archives actualités

Revue de presse

Archives revues de presse