Cinéma et Alsace



Cinéma et Alsace

Stratégies cinématographiques, 1896-1939
Odile Gozillon-Fronsacq

Préface de Georges Bischoff


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction (à lire en PDF)

Première partie : La mise en place du cinéma en alsace allemande (1896-1918)

Chapitre 1. Le temps des explorateurs ou les débuts du "Kinematograph" en Alsace (1896-1906)

I. La première séance

1. Une naissance discrète

2. Un lieu bruyant

3. Un homme remarquable

4. Les premiers films

II. Une affaire d’ingénieurs et de techniciens

1. Le rôle de la SIM

2. Un photographe pionnier

3. La SIM hors d’Alsace

III. Dans les "winstubs" et les "bierstubs"

1. La tradition des brasseries

2. L’apparition du cinéma au Bratwurstglöckle

IV. Le cinéma au "Messti"

1. Les foires en Alsace : "Messti" et "Kilbe"

2. Les "Lichtbildle" : théâtres d’ombres, lanternes magiques, panoramas et autres précurseurs du cinéma forain

3. Les forains du cinéma

4. Les manèges-cinémas

5. Les films

6. Les projections en salle

Chapitre 2. Le temps des conquérants ou la sédentarisation du "Kinematograph" (1806-1913)

I. Un nouveau contexte

1. Des séances différentes

2. Un nouveau système de distribution

3. Des productions améliorées

II. Les conquérants alsaciens

1. Les aubergistes

2. Les horlogers

3. Les « Kaufleute » : Hahn, le premier

III. Les sociétés allemandes

1. Le premier des "ständige Kinematographen-Theater "

2. La Welt

Chapitre 3. Le début des Empires (1913-1918)

I. Le rôle croissant du politique

1. Contrôles de sécurité

2. Ingérence financière

3. Freiner l’ouverture des salles ?

II. L’importance grandissante des capitaux

1. Les difficultés des indépendants

2. Créer des films alsaciens

3. Des films alsaciens par des Alsaciens

4. Les cinémas deviennent des théâtres

III. Le cinéma entre en guerre : victoire allemande

1. La censure : priorité aux images allemandes

2. La propagande : films éducatifs et actualités

3. La propagande : des fictions au service du patriotisme

4. La création de la UFA

5. La situation à la fin de 1918

Deuxième partie : le cinéma au service de l’alsace française. La stratégie de l’état (1896-1918)

Chapitre 1. Du cinéma pour recouvrer l’Alsace ou la politique cinématographique de la France pendant la Première Guerre mondiale

I. Les précurseurs : des initiatives privées

1. Gaumont

2. Pathé

3. Le Film d’Art

II. Les acteurs de la propagande : le rôle des Alsaciens

1. Pierre Marcel

2. Albert Kahn

3. Les services d’Alsace-Lorraine

III. Les objectifs de la propagande

1. Quel public ?

2. Quel contenu donner à cette propagande ?

IV. Les films de propagande

1. L’Alsace à la France

2. L’Alsace attendait

3. Dans un village d’Alsace

4. L’impossible pardon

5. Huit millions de dot ou Le Mariage de Kättele

V. Fictions et réalités

1. Les auteurs et leurs sources

2. Des réalités plus nuancées

Chapitre 2. Des films pour célébrer le retour de l’Alsace à la France

I. Le film de l’entrée des Français : images et sons

1. Deux rôles principaux

2. Idées-forces : unanimité, respect, amour, joie

3. La mise en scène

II. Confrontations

1. Confrontation aux témoignages écrits

2. Comparaisons iconographiques

Chapitre 3. Du cinéma pour franciser l’Alsace

I. Une politique rapidement mise en place

1. Les auteurs de la politique de francisation

2. La politique de francisation

3. Le cinéma comme instrument de propagande

II. Une politique de contrainte : contrôler les images

1. Contrôler l’exploitation

2. Censurer les images

III. Diffuser des images : les circuits de la propagande

1. Dans les salles

2. À la campagne : les camionnettes cinématographiques

IV. Les films de la propagande

1. L’origine des films

2. Les thèmes dominants

Troisième partie : les stratégies privées : (1918-1939)

Chapitre 1. Au service de la propagande française

I. Les grandes ligues patriotiques

1. Qui sont-elles ?

2. Que font-elles ?

3. Leur message : " France, mère des arts, des armes et des lois "

II. Charles Hahn

1. Une vie marquée par la guerre

2. Ses films de propagande

III. La Compagnie Universelle Cinématographique

1. Une stratégie offensive, des arguments propagandistes

2. Qu’est-ce que la CUC ?

IV. Le Cinéma Rural d’Alsace et de Lorraine

1. Un contexte très difficile

2. Une stratégie bien pensée

3. Des tactiques adaptées

4. Grandeur et décadence

5. Des rescapés : les films du Cinéma Rural

Chapitre 2. Les profiteurs de propagande

I. Exploiter l’image de l’Alsace

1. Les Cinq Cents Millions de la Bégum

2. Mon village

3. L’Ami Fritz ou le temps oublié

4. Dans le sillage de L’Ami Fritz

II. Exploiter les fonds de propagande

1. Le contexte troublé des années trente

2. Les versions parlantes : l’exemple de L’Ami Fritz de Baroncelli

3. Liberté, le dernier film de propagande pour l’Alsace française

Chapitre 3. Hors propagande ?

I. Un cinéma " humanitaire " ?

1. Albert Kahn : les Archives de la planète

2. Germaine Dulac : Le Cinéma au service de l’histoire

3. Jean Benoit-Lévy : Les grandes missions du cinéma

4. Charles Hahn : Maudite soit la guerre

5. Émile Fieg : Paix sur le Rhin

II. Le cinéma régionnalise alsacien

1. Mamselle Murrwaddel

2. D’r Herr Maire

Conclusion

Bibliographie

Filmographie

Index

 

19279-42


Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Laurent Guido, Laurent Le Forestier
1895, n°61/sept. 2010
Aux sources du burlesque cinématographique : les comiques français des premiers temps