La brève histoire de la littérature allemande



La brève histoire de la littérature allemande

Heinz Schlaffer

Préface de Jean-Marie Valentin
Traduit par Daniel Rocher, Marianne Rocher-Jacquin


:: Résumé    :: Détails


Heinz Schlaffer démêle les motifs, les conditions historiques et politiques d'une littérature qui naît “en retard” et se caractérise par de nombreuses ruptures. “Exception culturelle européenne”, s'il en existe, la littérature allemande ne connaît son âge d'or qu'à partir de 1750. Son “classicisme” coïncide en fait avec le romantisme. En même temps, cette littérature devient le vrai et seul nœud de communication nationale contrastant avec l'émiettement politique des territoires allemands. Ainsi, et en quelques années seulement, se développe un paysage culturel d'une richesse exceptionnelle, qui compte plus de théâtres que tous les autres pays d'Europe réunis, et où le public, jusqu'à nos jours, suit les productions scéniques et musicales avec une vénération presque religieuse.

Titre La brève histoire de la littérature allemande
Édition Première édition
Auteur Heinz Schlaffer
Préface de Jean-Marie Valentin
ISSN 21054584
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 01 janvier 2004
Support Livre broché
Nb de pages 136 p.
ISBN-10 2-7351-1024-9
ISBN-13 978-2-7351-1024-7
GTIN13 (EAN13) 9782735110247
Référence 110313-02
Date de publication 01 janvier 2004
Nombre de pages de contenu principal 136
Poids 220 gr
Prix 19,00 €
 
110313-02


Agenda

2e Printemps des Sciences humaines et sociales
Mardi 29, mercredi 30 et jeudi 31 mai 18-20h

Dans le sillage de Jean Rouch
Jeudi 7 juin 2018

Combien de sexes ?
Mercredi 11 avril, 13h-14h

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Awal, n° 38/2008
Le genre dans les littératures postcoloniales : Feraoun, Mammeri, Belamri. À propos des modes de transmission et de perpétuation de la culture