Le goût des belles choses



Le goût des belles choses

Ethnologie de la relation esthétique
Odile Vincent, Véronique Nahoum-Grappe



:: Résumé    :: Critiques    :: Détails


http://www.ethnographiques.org/2006/Wathelet
« Suivant, comme aucun autre dans ce recueil, l'invitation « matérialiste » de Nahoum-Grappe, Antoine Hennion et Geneviève Teil proposent de muscler notre regard anthropologique en définissant le programme d’une « Sociologie de l’attention ». Prenant appui sur la dégustation du vin, soulignant tout le déploiement pragmatique nécessaire à sa tenue, ils nous invitent à mettre au centre de notre échafaudage analytique, l’engagement réflexif de l’expérience sensible. « Rien n’est donné, c’est en cela que le goût est toujours une attention : non pas sentir depuis ce qu’on connaît, mais se découvrir goûteur à travers le contact travaillé ou répété à ce qui n’était pas perçu. »

Extrait du compte rendu de Olivier Wathelet paru dans Ethnographiques.org et publié le 7 mars 2006, version htlm.

019662-16


Agenda

Patrimoines mondialisés
Jeudi 23 mai 2019 de 18h à 20h

Autres titres dans...

la collection :