Peindre contre le crime



Peindre contre le crime

De la justice selon Pierre-Paul Prud'hon

Traduit par Aude Virey-Wallon




Thomas Kirchner

Professeur d'histoire de l'art
Johann Wolfgang Goethe-Universität de Francfort sur le Main

Thomas Kirchner a étudié l'histoire de l’art, l’histoire et la philosophie à Bonn, Berlin et Paris. En 1987, il a soutenu à la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität de Bonn sa thèse de doctorat intitulée L’expression des passions. Ausdruck als Darstellungsproblem in der französischen Kunst und Kunsttheorie des 17. und 18. Jahrhunderts [L’expression comme problème de représentation dans l’art français et la théorie de l’art aux XVIIe et XVIIIe siècles], publiée en 1991 dans la collection Berliner Schriften zur Kunst (Mayence, von Zabern). Après avoir travaillé dans le domaine des musées et des expositions, il a été assistant à l’institut d’histoire de l’art de la Freie Universität de Berlin, où il obtient en 1996 son habilitation avec une étude intitulée Der epische Held. Historienmalerei und Kunstpolitik im Frankreich des 17. Jahrhunderts, publiée en 2001 (Munich, Fink) ; les Éditions de la MSH publient en 2008, dans la collection Passages/Passagen (vol. 20), la traduction française sous le titre Le héros épique. Peinture d’histoire et politique artistique dans la France du XVIIe siècle. D’abord professeur remplaçant à Berlin et à Francfort-sur-le-Main, il devient titulaire de la chaire d’histoire de l’art moderne et contemporain de la Ruprecht-Karls-Universität à Heidelberg, avant d’obtenir en 2002 la chaire d’histoire de l’art de la période moderne à la Goethe-Universität de Francfort-sur-le-Main. De février 2014 à septembre 2022, il dirige le Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris).

Thomas Kirchner a été professeur invité dans plusieurs universités européennes et nord-américaines et, en 2011-2012, chercheur boursier au Getty Research Institute de Los Angeles. Il est membre de nombreux comités scientifiques. Ses recherches portent principalement sur l’art français du XVIIe au XIXe siècle et sur l’art après la Seconde Guerre mondiale.

 

Monographies

Thomas Kirchner, L’expression des passions. Ausdruck als Darstellungsproblem in der französischen Kunst und Kunsttheorie des 17. und 18. Jahrhunderts, Mayence, von Zabern, 1991 (coll. Berliner Schriften zur Kunst, vol. 1).

Thomas Kirchner, Der epische Held. Historienmalerei und Kunstpolitik im Frankreich des 17. Jahrhunderts, Munich, Fink, 2001.


Product image
Thomas Kirchner
Heurs et malheurs du portrait dans la France du XVIIe siècle
Passerelles

Le portrait est sans conteste le genre artistique le plus fécond du début des Temps modernes. La présente étude reconstitue les discours autour du portrait dans la France du XVIIe siècle et dévoile une discussion d'une vivacité surprenante, où d’aucuns se sont même demandé si le portrait ne méritait pas – plutôt que la peinture d’histoire.........



Product image
Thomas Kirchner
Les Reines de Perse aux pieds d'Alexandre de Charles Le Brun
Tableau-manifeste de l'art français du XVIIe siècle
Passerelles

"La famille de Darius", tableau peint en 1660/61, marque le début de la carrière de Charles Le Brun comme peintre du roi, elle marque également le début du gouvernement personnel de Louis XIV.



Product image
Thomas Kirchner
Le héros épique
Peinture d'histoire et politique artistique dans la France du XVIIe siècle
Passages n° 20

Au tournant du XVIIe siècle, Henri IV a déjà utilisé l'art à des fins politiques. Ses successeurs, Louis XIII et Louis XIV ont eu recours à la peinture d’histoire, genre artistique noble par excellence, comme moyen de représentation convaincant.










Autres titres dans...

la collection :