La fabrique du monde des catastrophes "naturelles"
Mardi 27 novembre à 18h30, Forum de la bibliothèque laboratoire | 1er étage FMSH | 54 boulevard Raspail, 75006 Paris

La soirée nous conduit dans les coulisses des catastrophes dites naturelles ; là où des hommes élaborent des documents-guides en vue de les éviter, les prévenir et d'en réduire les risques. On entre dans un « monde », comme le conceptualise l'auteure, vaste ensemble de spécialistes, répartis sur des échelles géographiques différentes (internationale, nationale, locale), engagés à rendre le monde réel plus sûr et plus résiliant.

Mais, la volonté de faire face aux désastres dits naturels de façon coordonnée et standardisée se heurte aux manières dont les autres mondes internationaux, aussi multiples que divergents (humanitaires, de la santé, du climat) les pensent. Ce sera là tout l'objet de la soirée.

En présence de :

- Sandrine Revet, l'auteure, anthropologue, directrice de recherche, Sciences Po,

- Laetitia Atlani-Duault, anthropologue, codirectrice de la plateforme « l'humanitaire dans la globalisation », directrice du Collège d'études mondiales,

- Oscar Navarro Carrascal, maître de conférences en psychologie sociale et environnementale, LPPL- EA 4638 Université de Nantes.


Les ouvrages liés à cet événement :

Product image
Les coulisses du monde des catastrophes « naturelles »
Sandrine Revet
Edition 2018
Du cyclone Bhola en 1970 à la catastrophe de Tohoku et Fukushima en 2011, en passant par le séisme en Arménie de 1988, l'ouragan Mitch de 1998 ou le tsunami de 2004 en Asie du Sud-Est, un monde international des catastrophes dites « naturelles » a progressivement émergé.