Mathilde Arnoux

Mathilde Arnoux a étudié l'histoire de l'art à Paris I, Paris IV et à l’école du Louvre.  Elle a soutenu, en novembre 2003, une thèse de doctorat intitulée «La réception de la peinture germanique par les musées français entre 1871 et1981». Entre 2000 et 2002 assistante à la Fondation Jean Arp, Clamart. Entre 2002 et 2003 attachée de recherche au Centre allemand d'histoire de l'art dans le cadre du projet «Deutsch-französische Kunstvermittlung 1870-1940». Depuis 2004 responsable de l'édition critique de la correspondance entre Henri Fantin-Latour et Otto Scholderer. Elle est directrice scientifique et responsable du service des publications en langue française du Centre allemand d'histoire de l'art. Elle publie régulièrement dans la Revue de l'art.
Les principaux domaines de recherche de Mathilde Arnoux sont l'art français et allemand du 19e et du 20 siècle, l'histoire des musées, l'histoire de la réception et des transferts culturels

Product image
Mathilde Arnoux
Les musées français et la peinture allemande, 1871-1981
Passages/Passagen n° 18

Comment expliquer la faible représentation de la peinture allemande dans les musées français ?


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Édité par Mathilde Arnoux

Product image
Mathilde Arnoux, Thomas-W. Gaehtgens, Anne Tempelaere-Panzani
La correspondance d'Henri Fantin-Latour et Otto Scholderer (1858-1902)
Passages/Passagen n° 24

Cette correspondance inédite constitue un rare et précieux témoignage d'amitié franco-allemande à une époque marquée par les conflits entre les deux pays. Le regard croisé des deux artistes invite à une relecture des relations artistiques entre ces pays.



Product image
Mathilde Arnoux, Dominique de Font-Réaulx, Laurence des Cars, Stéphane Guégan, Scarlett Reliquett
Courbet à neuf !
Passages/Passagen n° 28

140 ans après sa mort, l'étude et l'analyse de la création de Courbet sont d’une très grande variété et richesse. Les contributions mettent en valeur l’importance des recherches entreprises et l’évolution des points de vue depuis 30 ans.



Product image
Mathilde Arnoux, Thomas-W. Gaehtgens, Friederike Kitschen
Perspectives croisées
La critique d'art franco-allemande - 1870-1945
Passages/Passagen n° 22

Comment la presse française a-t-elle accueilli l'art allemand entre 1870 et 1945 ? Comment l’art français a-t-il été apprécié en Allemagne à cette même époque ? Ce volume constitue une mise en perspective des relations culturelles entre les deux pays.








Agenda

Soirée Kracauer-Fallada
19 octobre 2017 à 17h30

Exposition : Salope ! Et autres noms d'oiselles
25-29 septembre 2017

Journée anniversaire internationale
25-29 septembre 2017 9h-17h

Actualité

Berlin, 1930-1933

Le Groupe de recherche sur la culture de Weimar appuyé par les éditions de la MSH et les Presses de l'Université de Montréal sont depuis une vingtaine d'années les fidèles et inlassables pourvoyeurs des réflexions et méthodes novatrices de cet « outsider » des sciences sociales, comme l'a nommé Walter Benjamin à la lecture des Employés.

A l'occasion de la parution de Politique au jour le jour, les éditions de la MSH réaffirment leur attachement aux travaux novateurs de cet intellectuel et organisent le 19 octobre à 17h30 une soirée entre spécialistes de Kracauer et de l'Allemagne de l'entre-deux-guerres accompagnés de praticiens de théâtre.

En savoir plus

Traduire et publier Kracauer

 

****************************************

Archives actualités

 

Revue de presse

Archives revues de presse